gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

2009 : Routes Nouvelles présente « Croq’ Nature »…

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
2009 : Routes Nouvelles présente « Croq’ Nature »…
Le concept
Le projet
Les outils
Toutes les pages

 

… « Une idée, un concept, une proposition »

 

 

Un numéro spécial des « Dossiers de l’animation », supplément de Routes Nouvelles, est consacré à l’activité « Croq’Nature », initiée dans la région Champagne-Ardenne et proposée par quelques autres. Ce dossier est intéressant car il présente cette orientation d’action du Mouvement dans toutes ses composantes :

-   au départ, « une idée, un concept, une proposition »…

-   avec un objectif annoncé : « concilier scoutisme et activités de courte durée »,

-   avec une traduction concrète : « l’aventure scoute au village indien »,

-   avec des choix de mise en œuvre : « et le scoutisme là-dedans », « cinq jours pour s’éclater »,

-   et des outils pour… « communiquer et convaincre ».


Ce dossier, et cette initiative, illustrent une nouvelle étape de la réflexion du scoutisme laïque pour élargir son action à partir des bases acquises et éprouvées. Réflexion qui a conduit, dans les années 30, à la création des CEMEA, et, à la fin des années 40, à la création des FRANCAS, mais également, dans les années 50, à la mise en place des « grands » services de vacances d’adolescents (Saint-Jorioz, La Gaillarde, Circuits Corse, Valescure, Annot, 15-24, etc.) et, dans les années 60, à une évolution du scoutisme dit d’extension vers l’ouverture de « services vacances adaptées ».


Tous ces prolongements ont un point commun : ils abandonnent une donnée fondamentale du scoutisme originel, la notion de continuité éducative : les réunions de patrouilles, les sorties de patrouilles, de hautes patrouilles  ou de troupes, les week-ends, les petits camps, le grand camp d’été… permettaient ou accompagnaient un engagement et une progression individuels et collectifs (promesse, étapes, brevets…). Leur proposition a toujours généré des discussions sur le thème : « est-ce encore du scoutisme ? », certains en tirant la conclusion que ça n’était pas le cas et d’autres y voyant un moyen d’amplifier une action trop limitée par sa rigidité. Le Mouvement, dans son ensemble, a fait le choix d’accepter cette orientation et, après la double expérience – CEMEA et FRANCAS – de création d’associations qui ont pris leur totale liberté par rapport à la « maison mère », de la conserver dans son cadre propre.


« Croq’nature » illustre donc une volonté « politique » du Mouvement et, à ce titre, ce dossier très complet mérite un peu d’attention.