2020 : notre Assemblée Générale 2020 « virtuelle » a eu lieu le 6 juin

Lun25Mai202008:48

2020 : notre Assemblée Générale 2020 « virtuelle » a eu lieu le 6 juin

Index de l'article

 

ASSOCIATION POUR L’HISTOIRE DU SCOUTISME LAÏQUE

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2020

 

Projet de « journée de la mémoire du scoutisme féminin »

à l’occasion du centenaire de la création de la F.F.E.

 

Une opportunité :

2021 marquera le centième anniversaire de la création de la Fédération Française des Éclaireuses, et nous nous sommes posé la question de savoir si et comment cet anniversaire peut ou doit être marqué. Même si l’objectif de notre association concerne l’histoire du scoutisme laïque, la F.F.E. reste un élément important dans l’histoire du scoutisme féminin, dont celui de la section « neutre » qui a rejoint en 1964 le Mouvement « commun » tel qu’il existe aujourd’hui : son histoire fait donc partie de notre histoire. La section « neutre » a été une des composantes du « nouveau Mouvement », les EEDF.

L’A.G. 2019 de notre association a retenu le principe de cette commémoration et l’a proposé au Comité Directeur des EEDF, qui l’a accepté. À côté de notre projet de « journée de la mémoire », un petit groupe de militantes actives (E.E.D.F. et F.E.E.U.) a bâti un projet autour de la présentation de « cent femmes formidables : les Astrales » insistant sur le rôle d’anciennes F.F.E. plus que sur l’aspect historique ; cette action, à laquelle nous nous sommes associés pour fournir des éléments d’information, peut être considérée comme complémentaire, aussi bien dans le contenu que dans la réalisation (Wikipédia, etc.).

Nous avons les éléments pour bâtir une « journée de la mémoire » sur le modèle habituel (la matinée consacrée à l’histoire, l’après-midi consacrée à l’actualité). Pour le cas où l’organisation matérielle d’une journée se révèlerait impossible, l’A.G. a prévu que ces documents feraient quand même l’objet d’une publication analogue à celle des « actes » de journées précédentes.

 

La mise en œuvre :  

En ce qui concerne la préparation d’une « journée de la mémoire », il semble tout à fait possible de concevoir notre « matinée » articulée autour de deux types d’apports :

-   l’histoire de la F.F.E. à partir de ses origines (U.C.J.F. dès 1912, exemples divers côté E.U., expériences « ouvertes » en particulier à la Maison pour Tous de la rue Mouffetard, …) pour aboutir à la fédération en 1921 avec la proposition de « sections » ;

-   la vie de la fédération vécue par ses membres, surtout à partir de témoignages d’anciennes de la section « neutre » recueillis dans les années 80/90 par des anciennes responsables nationales (Geneviève Lamon et Denise Joussot).

Ce projet nécessitera une préparation assez longue, ce qui a conduit à la mise en place dès cette année d’un groupe de travail piloté par Yvon Bastide en coopération avec :

-   Maryvonne Colomb pour la partie « historique »,

-   Andrée Mazeran-Barniaudy et Adeline Éloy-Gavazzi pour la synthèse des témoignages,

-   Maud Réveillé pour le lien avec le projet « les Astrales » (dont quelques fiches Wikipedia sont déjà présentées sur le site AHSL).

    

Imprimer