gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

2019 : Bécours reçoit un camp national Unioniste

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
2019 : Bécours reçoit un camp national Unioniste
Commentaire
Toutes les pages

 

… avec des objectifs affirmés et des activités variées !

 


LE PROJET CANAAN :


Le projet CANAAN présenté par la F.F.E.U.


Le projet porté ici s’adresse à la tranche d’âge des 16-19 ans, que nous appelons les « aînés ». Il concerne un rassemblement national qui leur est proposé du 28 octobre au 2 novembre 2019. Ce séjour a pour objectif de rassembler environ 300 jeunes de 16 à 19 ans, venant de toute la France dans le département de l’Aveyron. Chaque jeune, participe avec son équipe et ses animateurs bénévoles, à ce séjour articulé autour de deux axes principaux : l’expérimentation de décisions par le collectif / la simplicité volontaire.


C’est le second point que nous souhaitons mettre en évidence ici. La simplicité volontaire, telle que nous l’entendons, consiste notamment à réduire notre dépendance à l’instantané, au profit de l’encouragement d’attitudes écologiques et respectueuses de l’environnement.


Nous souhaitons notamment mener un travail pédagogique conséquent autour de la question de l’alimentation durant ce camp. L’objectif est double :

-   permettre à des jeunes d’être sensibilisés aux questions d’alimentation « en conscience » ;

-   passer tout de suite à l’action en vivant un séjour exemplaire tout en confrontant les jeunes à leurs choix et leurs valeurs.

Ce projet s’inscrit dans le projet plus large du projet éducatif de l’association qui se décline en 4 points principaux :

-   un objectif éducatif : le développement de l’individu > épanouis et libres de leurs choix, engagés et responsables, ouverts et solidaires ;

-   une méthode par le groupe : la vie en équipe, le jeu, l’engagement sur des valeurs, la vie spirituelle, la progression personnalisée, la démarche de projet, la coéducation, la tenue ;

-   une ambition au service de la société : une société démocratique, une société fraternelle, une société soucieuse de son environnement.

La question de l’alimentation et du gaspillage est un enjeu transversal qui ne se joue pas qu’à l’échelle de notre souci pour l’environnement. En effet, lors de cet événement pour les 16-19 ans, cette thématique sera traitée globalement : au travers de la vie quotidienne mais aussi des jeux, de la démarche de projet ou encore de la vie en équipe.

https://www.facebook.com/EEUdF/



Les enjeux, objectifs et motivations


Lieu du rassemblement  : Hameau de Bécours 12520 Verrières


Gaspillage alimentaire et zéro déchet :

-   Les jeunes profiteront d’une alimentation locale et de proximité.

-   Les jeunes bénéficieront de repas réalisés entièrement avec des produits de saison.

-   Une attention particulière sera réalisée autour de la qualité.

-   La consommation de produits carnés sera réduite, la viande consommée proviendra du département et/ou des circuits courts proches.

-   L’intention de l’intendance est de réaliser zéro déchet.


Pour une approche globale de l’alimentation :

-   Réfléchir aux liens entre l’alimentation et le paysage.

-   Intégrer la dimension culturelle de l’alimentation et l’agriculture.

Ces objectifs seront directement intégrés dans le programme de la semaine. Une équipe dédiée organisatrice qui porte le projet de l’alimentation travaille actuellement à la déclinaison opérationnelle de ces objectifs.

Une rencontre des producteurs est notamment prévue pendant l’été 2019, en amont du rassemblement, afin de bien définir les attentes et créer du lien avec les producteurs.


Les actions liées aux objectifs sont déclinés ci-dessous :

-   Les jeunes profiteront d’une alimentation locale et de proximité.

Une présentation phare des produits de la région sera réalisée : deux repas organisés autour de spécialités Aveyronnaises, avec des intervenants qui viendront produire les plats sur place (projet à priori : aligot et gâteau à la broche).

Une activité sera réalisée sur la sensibilisation des labels géographiques et leurs significations : AOP, AOC, IGP.

Chaque jour, des documents présentant les fermes qui fournissent certains produits locaux seront consultables par les participants.

-   Les jeunes bénéficieront de repas réalisés entièrement avec des produits de saison.

Les fournisseurs du rassemblement sont les producteurs de la région.

-   Une attention particulière sera réalisée autour de la qualité.

Un atelier sera proposé autour de la sensibilisation sur les principaux cahiers des charges des produits (Démeter, Ecocert, AB).

-   La consommation de produits carnés sera réduite.

Seuls deux repas pendant le rassemblement sont prévus avec de la viande. Une activité autour des impacts positifs et négatifs des différents types d’élevages sera réalisée.

-   L’intention de l’intendance est de réaliser zéro déchet.

Le souhait est que les producteurs puissent livrer directement sur le lieu du rassemblement.

 

Pour les autres produits, un partenariat est envisagé avec la biocoop, avec laquelle les produits seront livrés en vrac, dans des contenants retournables ou recyclables.

 

Un compost est déjà présent sur le hameau de Bécours, les déchets végétaux pourront donc être compostés directement sur place.

 

Les jeunes seront également amenés à préparer les repas et à gérer le rangement des repas, il y aura notamment une action de service « compostage ». Le bilan carbone sera chiffré et les déchets du rassemblement seront pesés. Ces chiffres seront analysés et communiqués auprès des participants.

-   Réfléchir aux liens entre l’alimentation et le paysage.

Des supports présentant les contraintes géographiques du Larzac seront réalisés. La présence de productions agricoles sera contextualisée, en particulier l’élevage.

Des moments d’échanges entre les producteurs et les jeunes seront animés.

-   Intégrer la dimension culturelle de l’alimentation et de l’agriculture.

Trois plats traditionnels seront intégrés au menu.

L’histoire du Larzac, notamment la lutte paysanne, sera un outil pédagogique sur le rassemblement.