gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

2015 : à l’occasion du 75e anniversaire de la création du Scoutisme Français - À Londres...

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Index de l'article
2015 : à l’occasion du 75e anniversaire de la création du Scoutisme Français
Création
Un projet...
Les créateurs
Le régime
À Londres...
Une Loi ?
Des activités...
Des défilés
Des engagements...
En conclusion...
Toutes les pages

 

 

C’est vrai… bien que totalement oublié

 

 

Dès juillet 1940, le SF s’organise à Londres. Plus exactement le BIS fusionne toutes les associations scoutes et guides françaises en une seule, les EFGB avec pour emblème le lys tricolore.

 

L’homme de la photo de droite est celui qui organise les EFGB. Vous ne le connaissez pas, se sont encore les mystères de l‘histoire du SF ! Il s’agit d’un suisse, Alfred Renou, qui arbore sur son uniforme le lys tricolore des EFGB et le heaume du chevalier Bayard marqué de la croix de Lorraine.

 

Et Renou a une idée extraordinaire : il va demander au général de Gaulle de prendre la présidence d’honneur des EFGB, ce que celui-ci accepte dès le 14 aout 1940.

 

Après l’AG des EFGB le 29 janvier 1943 à Londres, le général de Gaulle rencontre lady BP et JS Wilson, directeur du BIS et  n°4 ou 5 du SOE britannique. En compagnie d’Adolphe Sicé  (1885-1957) qui vient de prendre la direction des EGFB, il rencontre un chef qui vient d’arriver d’Afrique du Nord. Il pourrait s’agir de Frédéric Caquelin, commissaire général adjoint des EDF.

 

De Gaulle aura un beau commentaire sur le scoutisme : « Il y a fort peu de choses qui, en ce monde, soient vraiment réussies. Eh bien ! le scoutisme est une de ces choses qui sont réussies ! Le scoutisme a été réussi dans le passé. Il n'y a qu'à voir pour cela le développement qu'il a pris et les résultats, qu'il a donnés ; le scoutisme est réussi aujourd'hui, et la preuve en est l'honneur et la joie que je ressens à rencontrer lady Baden Powell. Le scoutisme sera réussi demain, parce qu'il est quelque chose d'humain, de pur, de désintéressé et de grand. Et tout cela, nous le devons au grand homme que fut Baden Powell. »

 

Les différentes branches du SF : EFGB de Grande-Bretagne, Scoutisme Français d'Afrique isolé par le débarquement allié de novembre 1942, groupes isolés de Madagascar, d'Egypte et de Syrie s'unissent en mars 1943 pour créer la FSF OPL dirigé par Adolphe Sicé. Ici, il annonce  à l'AMGE l'unité du SF. Ce n'est pas tout à fait exact : l'Indochine où l'ensemble des associations a fusionné dès 1937 au sein d'une Fédération indochinoise des associations scoutes sur le modèle de la FFE reste  à l'écart de la FSF-OPL.

 

Autre surprise : il y a de 1940 à 1944 des émissions radio scoutes régulières sur la BBC où Sicé prend la parole à différentes reprises.

 

Et la FSF-OPL se rallie  à la Déclaration de l'Oradou. Le CN du SF donnera quitus à Caquelin de son action au titre du SF d'Empire lors de ses réunions du 17 octobre 1944  et 7 novembre 1944. Sicé est nommé commissaire assistant de Lafont pour l'Empire, fonction qu'il exerce au jam de 1947.