gototopgototop

AHSL

Association pour l'Histoire du Scoutisme Laïque

Rechercher

Derniers articles parus

2018 : la prochaine « journée de la mémoire » est annoncée

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

 

… sur un thème d’actualité : du scoutisme d’extension aux vacances adaptées.

 

 

ANCIENS ET ACTIFS DU SCOUTISME LAÏQUE,

NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS

 

Les précédentes « journées de la mémoire du scoutisme laïque » ont été appréciées, la prochaine est programmée :

 

Sa date : le 24 novembre prochain, de 9 h 30 à 17 heures.

 

Son lieu : le Centre International de Séjour de Paris Maurice Ravel

Avenue Maurice Ravel, Paris 12ème

Métro Lignes 1 et 8  Stations Porte de Vincennes, Porte Dorée, St Mandé

 

Ses organisateurs : l’A.H.S.L. & les EEDF

 

Son thème :

Du « scoutisme d’extension » aux « vacances adaptées »,

Un siècle d’ouverture du scoutisme laïque pour l’accueil du handicap

 

Son articulation : comme les années précédentes,

-   la matinée sera consacrée au rappel des actions menées en direction de tous les handicapés par les Éclaireurs de France et la Fédération Française des Éclaireuses ; elle sera « pilotée » par l’A.H.S.L., représentée par Yvon Bastide, président de l’association ;

-   l’après-midi sera consacrée à la situation actuelle et aux réponses apportées par le Mouvement à ce problème de société ; elle sera « pilotée » par les EEDF, représentés par Jean-Yves Talois, membre du Comité Directeur.

 

Nous sommes tous concernés :


-   Anciens de nos associations, vous avez connu cette période. Même si vous ne pouvez pas être présents le 24 novembre, il est intéressant de savoir comment cette action  a été vécue « à la base », quelles en ont été les étapes, quels en ont été les problèmes, quelles conclusions vous en tirez.


-   Actifs du Mouvement actuel, vous vivez la réponse que le Mouvement apporte aujourd’hui à ce problème de société et vous pouvez en témoigner, et nous dire comment vous en voyez la suite !

 

Toutes vos contributions sont à envoyer à l’adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Elles permettront, si vous ne pouvez pas participer à la journée, d’enrichir les présentations et les « actes » dont l’édition et la diffusion sont prévues début 2019.

Merci d’avance !


Son (projet de) programme :


09h30 : Introduction matinée : une ouverture de notre scoutisme : Yvon Bastide, président de l’A.H.S.L.

-   définition des handicaps et des handicapés

-   la société et les handicapés

-   le scoutisme et les handicapés, adaptation, coéducation, intégration

-   l’information et la formation

-   le financement par le « soir inhabituel »

-   l’évolution (du groupe local à l’accueil ouvert)

10h15 : Échanges et pause

10h45 : Quelques témoignages d’accueil :

-   Handicapés physiques (Michel Francès)

-   Handicapés sensoriels (Catherine Bastide, Raymonde Derouard)

-   Les éclaireuses « malgré tout » et  « dispersées » à la F.F.E. (Michel Bouvier)

-   Le problème de l’intégration (Christian Hogard, Janik Pikula,)

14h30 : D’hier à aujourd’hui : Jean-Yves Talois, membre du Comité Directeur des E.E.D.F.

-   une évolution de l'association et de la société : du cadre législatif, du regard, de la demande médico-sociale

-   une solution aujourd’hui : les « vacances adaptées » en réponse à un besoin,

-   une réflexion à mener pour le futur : ouverture, inclusion… conditions à réunir ?

Quelques pistes :

-   Jean-Jacques Jousselin, pédo-psychiatre, ancien et ami  des EEDF : entre rupture et continuité : notion de handicap mental, psychique ; les bienfaits du scoutisme, des propositions pour tous les jeunes, le concept d'inclusion ;

-   Thierry Piot, universitaire, professeur en Sciences de l'Education; Universitaire, ancien et ami des EEDF : le scoutisme d'extension, ses promesses, ses limites : une expérience, une pratique qui a influencé un parcours professionnel.


Table ronde et échanges sur l’ensemble des thèmes de la journée : Henri-Pierre Debord, membre du C.A. de l’A.H.S.L.

-   pour une association inclusive, nos complémentarités, des conditions à réunir,

-   un futur à préparer à partir d’une expérience de près d’un siècle.

Conclusion